Museo Napoleonico

menu facilité

saut à:
contenu. recherche, section. langues, menu. utilité, menu. principal, menu. chemin, menu. bas page, menu.

Page d'accueil > Approfondissements

Les Bonaparte et Rome

« Rome, la ville après laquelle Napoléon avait soupiré comme couronnement de son rêve impériale, qu’il ne plaçait qu’après Paris et qu’il n’arriva en fait jamais à contempler, fut pour plusieurs membres de la famille Bonaparte le lieu où se consomma le temps de l’ombre et de la diaspora après que la défaite de Waterloo avait fait des moments de la gloire et des fastes impériaux une époque révolue. En fait la relation des Bonaparte avec Rome débute à l'aube de l'épopée napoléonienne quand, à l’issue de la Campagne d’Italie menée victorieusement par le jeune général Bonaparte, l’État Pontifical est obligé à se plier à la paix de Tolentino, à reconnaître la République Française et à accepter en qualité d’ambassadeur le frère aîné de Napoléon, Joseph.

L’essai de M.E. Tittoni, directeur du Museo Napoleonico, a été publié dans «Capitolium», 2 (1997), n. 6, p.85-89.

de nouveau au menu facilité.