Museo Napoleonico

menu facilité

saut à:
contenu. recherche, section. langues, menu. utilité, menu. principal, menu. chemin, menu. bas page, menu.

Page d'accueil > Itinéraire par salles > Salle V - La République Romaine

Salle V - La République Romaine

En 1796, l’armée française, guidée par le jeune général Napoléon Bonaparte rentré vainqueur de ses batailles dans le Piémont et la Lombardie, envahit les Légations de Ravenne, Ferrare et Bologne. Le Pape Pie VI fut obligé de signer séance tenante l’Armistice de Bologne qui fut ratifiée l’année suivante à l’occasion de la Paix de Tolentino. Il s’engageait ainsi à livrer 100 oeuvres d’art et 100 manuscrits de la Bibliothèque Vaticane.
Le 28 décembre 1797, l’assassinat du général Duphot au cours d’une rébellion populaire anti-française offrit au Directoire l’excuse dont il avait besoin pour occuper Rome militairement. L’armée française entra triomphalement sur la piazza del Popolo le 9 février 1798 et la République Romaine fut proclamée le 15. Bien que l’expérience jacobine fût de courte durée, l’activité de propagande n’en fut pas moins intense et s’exprima surtout à travers les fêtes républicaines. En effet, durant les deux années de la République, de nombreuses cérémonies publiques eurent lieu, qui s’inspirèrent et réinventèrent les modèles et les thèmes qui avaient déjà animé la France révolutionnaire. Certaines estampes exposées dans cette salle décrivent fidèlement les mises en scènes, aussi somptueuses qu’éphémères, qui furent imaginées à l’occasion des fêtes républicaines.

Estampe
Joseph-Charles Marin (attivo XVII-XIX sec.) - Jean Jérôme Baugean (1764-1819), 1797
inv. mn 749
Estampe
Jean Duplessi-Bertaux (1747 - 1819) e Robert Delaunay (1749 - 1814), 1798
inv. mn 490

de nouveau au menu facilité.